lundi 20 février 2017

Église de Trois-Rivières: nouvelle adresse

«Veuillez prendre note que vers la fin du mois de février 2017, les Services diocésains de l’animation pastorale, des ministères, des communications, des ressources humaines, ainsi que le coordonnateur du développement organisationnel quitteront les bureaux de l’évêché de Trois-Rivières pour s’installer au 4950, boul. Gene-H.-Kruger à Trois-Rivières», annonce Jasmine Johnson dans le plus récent bulletin Église de Trois-Rivières

Les bureaux de la publication diocésaine changeront aussi d'adresse.

dimanche 19 février 2017

En communion: deuil

«La personne en deuil a besoin d'entendre ce que les autres vivent.» C'est ce que Louise Fleury a confié à Jacinthe Lafrance, rédactrice du bulletin En communion (diocèse de Nicolet). 

«La raison en est simple, raconte-t-elle: c'est que les endeuillés expérimentent des choses inédites consécutives à la perte qu'elles subissent et se demandent si c'est normal. Le sentiment de solitude, la déprime, le difficile détachement, sentir la présence de l'autre… Plus tu en parles, plus tu as de chances de t'en sortir, affirme l'agente de pastorale qui compte dix ans d'expérience depuis son passage au Centre de formation Monbourquette

samedi 18 février 2017

Amen Leonard Cohen

Ta voix ne se tait pas dans la mort
telle est la volonté de la musique
qui célèbre le Nom à la colline brisée
s’enivre de louanges à la volée
au bord des fleuves sombres de Babylone
lorsqu’on demandait à tes ancêtres exilés
qui avaient pendu leurs harpes aux saules
de chanter des cantiques de Jérusalem
 
Dans Amen Leonard Cohen, Jacques Gauthier salue ce grand poète, auteur et interprète, décédé en novembre 2016. Le poème qu'il lui consacre fait partie du livre Un souffle de fin silence, qui vient de paraître aux Éditions du Noroît.

«L’auteur rappelle l’enfance avec sa part irréductible d’âme, évoque la quête spirituelle qui s’enracine dans le désir de vivre et l’apprentissage de la mort», annonce l'éditeur. Jacques Gauthier signe ici «
son recueil le plus personnel». Un souffle de fin silence est le 21e recueil de poèmes de cet écrivain qui collabore à plusieurs publications membres de l'AMéCO.

vendredi 17 février 2017

Le gazouillis de la semaine

Chaque vendredi, un tweet qui intéressera tout particulièrement les membres de l'AMéCO par sa pertinence, son style, ses images et/ou son propos.

jeudi 16 février 2017

L'Ami du frère André: site revampé

«Depuis quelques semaines, l’Oratoire Saint-Joseph accueille les internautes dans un tout nouvel environnement Web. La nouvelle génération du saint-joseph.org inclut pour la première fois une boutique en ligne, fait une plus grande place à la photo et à la vidéo, et offre une expérience de navigation améliorée», écrit Elaine Mayrand dans L'Ami du frère André.

«Reflétant une tendance de plus en plus répandue, l’analyse de la fréquentation de notre site nous indique qu’environ la moitié des visiteurs le consultent à partir d’un téléphone intelligent ou d’une tablette numérique. La conception adaptative du nouveau site nous permet maintenant d’offrir à tous une expérience de navigation agréable», ajoute-t-elle.

mercredi 15 février 2017

En son Nom: 75e anniversaire

Dans les pages centrales de la revue En son Nom de janvier-février 2017, on trouve une invitation à célébrer le 75e anniversaire de cette revue. Le 13 mai, à Québec, et le 27 mai, à Montréal, le dominicain Daniel Cadrin prononcera une conférence sur l'avenir de la vie consacrée. «Comment garder notre espérance vivante, lucide et courageuse?», demandera-t-il alors que bien des communautés pourraient être «tentées par la résignation repliée, la déconnexion décrochée ou l'aide à mourir dignifiée».

L'événement se tiendra de 10 h à 15 h. On annonce qu'une activité surprise s'y déroulera après le dîner.

mardi 14 février 2017

Poste à la direction générale de la FCVR

La Fondation canadienne de la vidéo religieuse est à la recherche d'un directeur général ou d'une directrice générale. La personne choisie aura la responsabilité de recevoir et d'analyser les demandes de subsides des producteurs, réalisateurs et diffuseurs et d'organiser la campagne annuelle de financement de l'organisme. Il s'agit d'un poste à deux jours par semaine. Un curriculum vitae accompagné d’une lettre de présentation doit être acheminé à fcvr@fcvr.ca avant le 13 mars 2017.

C'est le journaliste Louis Lesage, ex-président du conseil d'administration de Présence magazine, qui occupe ce poste à la FCVR depuis juillet 2013.

En Chantier: il n'y a pas que la cathédrale

Pendant qu'on se chicane, qu'on se déchire sur le dossier de la cathédrale, qu'on répète deux fois plutôt qu'une qu'elle est «fermée pour cause de décrépitude», qu'est-ce qu'on fait avec l'église Saint-Pie-X?, demande René DesRosiers dans le numéro de janvier d'En Chantier, la publication de l'archidiocèse de Rimouski.

«On la laisse se délabrer... Sa toiture et son enveloppe extérieure seraient en souffrance, paraît-il. Faut-il rappeler ici son classement par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, oublier qu'elle est avec son A incontournable et son triple A l'une des églises modernes, construites après 1945, le mieux classée de tout l'Est-du-Québec?»

«Faut-il enfin se redire qu'elle est admissible cette année à une subvention de l'État pouvant atteindre 70 % des coûts? Je sais, je sais, je viens de jeter comme un pavé dans la mare. Mais enfin, il ne faudrait pas l'oublier. Il n'y a pas que la cathédrale», écrit le rédacteur.

lundi 13 février 2017

Un poste chez Bayard Canada

Bayard Canada est à la recherche d'une personne coordonnatrice communication et marketing.

Cette personne coordonnera les campagnes imprimées et numériques pour la promotion des livres et magazines français de Novalis et assurera les services de presse, les relations publiques et la communication interne et externe auprès différents publics de l'entreprise, dont les membres de l'AMéCO.

Il s'agit d'un poste permanent à temps plein. On doit indiquer son intérêt pour ce poste avant le 17 février auprès de Jessica Tommarello de Bayard Canada.

L'Oratoire: une oeuvre de Giorgio Vasari

Depuis le mois de novembre, une œuvre appartenant à l'Oratoire Saint-Joseph est exposée au nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal, explique Chantal Turbide dans le plus récent numéro de L'Oratoire. Circoncision est attribuée à Giorgio Vasari que l'on considère comme «le fondateur de l'histoire de l'art», note l'Encyclopédie de l'Agora.

«Mentionné dès 1811 dans les collections d'Alexander Hamilton (1757-1852), en Écosse, ce tableau est vendu aux enchères en 1882. Acquis ultérieurement par Donald Alexander Smith (1820-1914), premier baron de Strathcona et Mount Royal, établi à Montréal, il est donné par ses héritiers en 1927 à l'Art Association de Montréal (aujourd'hui le Musée des beaux-arts de Montréal). L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal l'acquiert en 1942. Soixante-quinze ans plus tard, le tableau fait bonne figure parmi les 750 œuvres de maîtres anciens et contemporains exposées au Pavillon pour la Paix», écrit Chantal Turbide.

dimanche 12 février 2017

Le Verbe: Kahnawake

Le magazine Le Verbe (20 pages) propose un texte de Brigitte Bédard sur ses rencontres à Kahnawake. Elle a discuté avec le diacre Ron Boyer, éditeur de la revue Kateri, une publication membre de l'AMéCO.

«Il n’est pas Mohawk, mais Ojibwé. Ancien élève des pensionnats autochtones en Ontario, il seconde maintenant le père Vincent Esprit (NDLR: prêtre à la mission Saint-François-Xavier) avec son épouse Sheila Paul, elle aussi ancienne élève des pensionnats. Ron était le responsable de la cause en canonisation de Kateri. En faisant ce travail, il a commencé celui aussi de la (sa?) réconciliation entre autochtones et non-autochtones. Toute sa vie, il disait qu’il était un survivant des pensionnats, mais de façon surprenante, aujourd’hui, lors de notre rencontre, et lors de son sermon, pendant la messe, il a plutôt dit qu’il était un vivant

samedi 11 février 2017

Prêtre et pasteur: œcuménisme

Le plus récent numéro de Prêtre et pasteur est consacré à l'art de prier. Dans un article, Gilles Routhier, doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval, s'intéresse au pape François et à l’œcuménisme. 

«Pour le pape François, l’œcuménisme n'est pas avant tout une affaire de discussions, d'échanges. L’œcuménisme est action et commence par un faire ensemble. Cela, il l'a répété dans les rencontres récentes avec l'archevêque Justin Welby, à Malmö récemment. Dans son homélie lors de la célébration des vêpres avec l'archevêque de Cantorbery, le pape François disait: quand nous offrons nos services conjointement, les uns à côté des autres, lorsque nous favorisons l'ouverture et la rencontre, en surmontant la tentation de la fermeture et de l'isolement, nous œuvrons en faveur de la famille humaine